Aktuelles

20
Mrz

Des forêts en bonne santé pour des personnes en bonne santé

Journée Internationnale des forêts

En 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mars Journée internationale des forêts. Cette journée est l’occasion de célébrer la forêt et de prendre conscience de l’importance de sa diversité. Le thème de l’édition 2023 était « des forêts en bonne santé pour des personnes en bonne santé ».

A cette occasion, les Guides Forestiers de la Société Royale Forestières de Belgique (SRFB) proposent des circuits de balades:

  • Promenons-nous dans les bois! – Vendredi 24 mars – Durbuy – Mehr erfahren
  • A le découverte d’un Arboretum et d’une forêt – Samedi 25 mars – Tervuren – Mehr erfahren
  • La forêt in a nut shell, la forêt de Soignes en quelques mots – Samedi 25 mars – La Hulpe – Mehr erfahren
  • Au cœur de la forêt ardennaise et de ses bienfaits – Dimanche 26 mars – Sugny – Mehr erfahren

LA FORÊT ET NOTRE SANTÉ

Le dossier de presse diffusé à l’occasion de cette journée donne un aperçu des nombreuses recherches et expériences sur les bienfaits de la nature et des forêts sur la santé.

En résumé, le consensus scientifique actuel distingue les bienfaits établis (grade A – preuve scientifique établie) pour lesquels la corrélation positive de l’exposition à la nature rencontre le plus haut niveau de preuve scientifique, les bienfaits présumés pour lesquels ils existent suffisamment de données pour supposer raisonnablement cette corrélation (grade B – Présomption scientifique) et enfin, les éléments pour lesquels les preuves sont jugées faibles (grade C – Faible niveau de preuve scientifique). Cela ne signifie pas que ces éléments sont scientifiquement invalidés mais que l’état des connaissances actuelles est insuffisant pour en juger. Nous remercions ici l’Université dans la Nature pour son aide dans la recherche d’informations scientifiques.

Tableau 1 : exemples de bienfaits étudiés et grades de recommandations associés qui évaluent le niveau de connaissance et de représentativité de la recherche

Type de bienfaitsÉléments étudiés
Preuve scientifique établie (évaluation des recherches au grade A)
Bienfaits physiologique
  • Réduction de la fréquence cardiaque
  • Réduction de la tension artérielle
  • Diminution de l’activité nerveuse sympathique
  • Augmentation de l’activité nerveuse parasympathique
  • Réduction des niveaux de cortisol (indicateur de stress)
Bienfaits psychologiques
  • Réduction de l’anxiété
Présomption scientifique (évaluation des recherches au grade B)
Bienfaits psychologique
  • Sensation réparatrice (restauration après un stress)
  • Diminution de la dépression et d’émotions négatives
  • Amélioration de l’humeur
  • Augmentation de la vitalité, diminution de la fatigue
Bienfaits cognitifs
  • Amélioration de la fonction cognitive
  • Restauration de l’attention
  • Réduction de la fatigue mentale et de la confusion
Faible niveau de preuve scientifique (évaluation des recherches au grade C)
Autres bienfaits
  • Amélioration du bien-être spirituel
  • Renforcement de la cohésion sociale et du soutien social
  • Sensibilisation et comportement positif en matière d’environnement et de durabilité

Source : les bienfaits de la nature sur la santé globale – Bherer et al. – mars 2021 – https://www.sepaq.com/resources/docs/org/autres/org_icm_rapport_nature_sante_globale.pdf

LA SANTÉ DES FORÊTS

Hêtre, chêne, frêne, épicéa et douglas représentent à eux seuls plus de 65 % de la superficie boisée en Wallonie (source PanoraBois 2021). Toutes ces essences présentent des problèmes sanitaires, à différents degrés.

Créé en 2011, l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts (OWSF) a pour objectif de centraliser les données et les connaissances relatives à la santé des forêts sur les territoires wallons et bruxellois. Pour remplir au mieux sa mission, l’OWSF a mis en place et coordonne un réseau de surveillance dont les observations et données récoltées sont essentielles au travail des scientifiques.

Ce réseau s’appuie sur des Correspondants-Observateurs (CO) qui sont les yeux de l’OWSF sur le terrain. En 2015, la SRFB a répondu à la demande de l’OWSF de contribuer à la veille sanitaire sur la forêt wallonne, en développant un service pour la forêt privée.

Pour un propriétaire forestier, faire appel à un correspondant observateur c’est donc obtenir une aide au présent et contribuer aux connaissances du futur.

Les 21 CO de la SRFB peuvent être sollicités pour 3 grands types de service :

Nachverfolgung von PflanzungenVous venez de planter une parcelle ? Les protocoles de suivi sont réalisés sur des plantations de l’hiver, à deux reprises : en mai-juin et en octobre. Ils permettent d’avoir un suivi détaillé de l’état sanitaire des futurs peuplements. Les plantations concernées peuvent être des mélanges mais doivent comporter au minimum 400 plants de la même essence pour permettre des observations conformes au protocole de l’OWSF.
KonjunkturbeobachtungUn arbre ou groupe d’arbres dépérissant, attaqué ? Un correspondant observateur peut se déplacer et effectuer les observations et prélèvements nécessaires en vue d’établir un diagnostic en collaboration avec l’OWSF.
AbonnementVotre propriété fait plus de 50 ha ? Prenez un abonnement de deux ans, pour 2 à 4 visites qui serviront aussi bien à suivre des cas précis et répondre à vos questions qu’à alimenter l’OWSF en données de suivi du même endroit.

Les services des Correspondants Observateurs sont accessibles à tous les propriétaires forestiers wallons (gratuit pour les membres de la SRFB, plus d’info sur notre site)

TÉLÉCHARGER LE DOSSIER DE PRESSE COMPLET