Actualité

05
Avr

Forêt résiliente

282 Projets pour préparer la forêt de demain

Les lauréats de l’appel à projets « Forêt résiliente II », lancé au printemps dernier par la Ministre de l’Environnement et de la Forêt, Céline Tellier, sont désormais connus. 282 projets proposés par des propriétaires forestiers privés, qui concernent une superficie de 461 hectares, ont en effet été validés ce jeudi par le Gouvernement de Wallonie. L’appel à projets « Forêt résiliente » a pour but d’encourager les propriétaires forestiers à privilégier une gestion tournée vers la diversification des essences et la résilience face aux changements climatiques.

Dans le cadre du Plan de Relance de la Wallonie, ce second appel à projets intervient après un premier projet-pilote lancé en 2021 par la Ministre de l’Environnement et de la Forêt, Céline Tellier. L’objectif ? Offrir une aide aux propriétaires forestiers wallons pour reconstituer une forêt plus résiliente, afin qu’elle puisse continuer à assurer ses nombreux services écosystémiques : production de bois de qualité, maintien de la biodiversité et des paysages, protection des sols, régulation du climat, captation du CO2, etc.

Pour ce faire, le programme « Forêt résiliente » propose un soutien aux propriétaires pour orienter leurs pratiques forestières vers davantage de diversification, dans une optique de résilience face aux changements climatiques. À cet effet, un dispositif d’encadrement assuré par un expert forestier était prévu pour les aider à préparer et à mettre en œuvre leurs projets.

1.126 hectares de « Forêt résiliente »

Les candidats ont soumis leurs projets entre le 1er juin et le 30 septembre 2022. Au total, sur 337 projets soumis, le Gouvernement de Wallonie en a validé 282, proposés par 184 propriétaires forestiers privés, pour une superficie totale de 461 ha.

Quatre primes distinctes étaient prévues pour cette seconde édition :

  • forfait de base (1.500 € / ha) : au moins 3 essences dont 2 adaptées au changement climatique ;
  • forfait de base amélioré (2.000 € / ha) : au moins 3 essences adaptées au changement climatique dont au moins 1 biogène ;
  • forfait « essences biogènes » (2.500 € / ha) : au moins 3 essences adaptées au changement climatique dont au moins 2 biogènes (minimum 50 % du peuplement) ;
  • forfait « biodiversité » (3.000 € / ha) : au moins 4 ou 5 essences biogènes (minimum 90 % du peuplements) ou création de lisières de 10 à 20 mètres de large constituées de minimum 5 essences arbustives.

À eux seuls, les forfaits « essences biogènes » et « biodiversité » représentent 74 % de la superficie des projets retenus (344 ha sur 461), confirmant les objectifs de diversification des essences privilégiés par ce projet. Il est en effet reconnu que les forêts mélangées en espèces et
d’âges variés sont plus résilientes face aux changements climatiques.

Les forêts publiques ne sont pas oubliées puisque les projets du même type proposés par le Département de la Nature et des Forêts (DNF) du Service Public du Wallonie représentent 665 ha.
Au total, 1.126 ha deviennent ainsi « forêt résiliente » Et viennent s’ajouter aux 1.348 ha de 2021.

Le programme « Forêt résiliente » se poursuivra en 2023 et 2024, pour un budget annuel de 3,7 millions d’euros. L’analyse de cette deuxième édition est en cours et permettra d’améliorer le programme pour les éditions de 2023 et 2024. Pour rappel, l’Office économique wallon du
Bois (OEWB) est chargé de la gestion administrative des appels à projets pour les propriétaires privés, du contrôle de la qualité des projets et du versement des primes aux propriétaires des projets retenus.

Pour la Ministre de l’Environnement et de la Forêt, Céline Tellier : « Régénérer notre patrimoine forestier et l’aider à s’adapter aux dérèglements climatiques est plus que jamais d’actualité. À l’heure où l’avenir de la biodiversité se joue dans le cadre de la COP 15 de Montréal, je ne peux que me réjouir de ces 282 projets qui préparent la forêt de demain, en visant à assurer sa durabilité sur les plans écologiques et économiques. »

Forêt Résiliente 2023

3ème édition

L’appel à projets “Forêt résiliente” a été initié cette année 2023 par la Ministre de la Forêt Céline Tellier dans l’objectif de permettre aux propriétaires forestiers publics et privés de régénérer leurs forêts affectées par un ravageur (scolytes, chalarose, etc.) ou affaiblies par les conditions climatiques défavorables. C’est aussi une invitation faite aux propriétaires à réfléchir différemment leur gestion pour régénérer et diversifier leurs forêts, et les orienter vers une forêt plus résiliente aux changements climatiques.

L’objectif général de cette 3e édition reste identique et l’appel à projets s’adresse toujours aux propriétaires privés et publics, avec quelques nouveautés :

Nouveau tarif - forêt résiliente 2023

L’Office économique wallon du Bois (OEWB) est chargé de la gestion administrative du contrôle de la qualité des projets et du versement des primes aux propriétaires privés.

Un encadrement est prévu afin d’aider les propriétaires forestiers privés dans la préparation et la réalisation de leurs projets :

  • Pour les propriétés de plus de 5 hectares, cet accompagnement est réalisé par un expert et fait l’objet d’un forfait complémentaire de maximum 420 €.
  • Pour les propriétés de moins de 5 hectares, les propriétaires privés peuvent contacter les services de la Cellule d’appui à la petite forêt privée.

Vous pouvez soumettre votre dossier jusqu’au 31 juillet 2023

Plus d’informations sur foretresiliente.be


Sources

Envie de lecture ?