Gérer la biodiversité dans et hors Natura 2000

Résumé:

Les articles de Messieurs J.F. de le Court, E. Snyers et H. Claessens (Silva belgica 6/2006 et 2/2007)* ont bien mis en évidence des inquiétudes qui me taraudent depuis longtemps. Pourtant en relisant ces articles, je pense que les techniques agricoles modernes ne sont pas seules responsables de la perte de la biodiversité qui se rencontre aussi dans les milieux exempts de culture intensive, comme la Haute Ardenne partagée entre pâtures et forêts. Nous disposons de peu de recul pour mesurer l’ampleur ou expliciter ce phénomène : deux petits siècles d’observation pour les insectes, un peu plus pour les plantes.